Carnet de voyage


   
 
 
   
       
  Nos forêts nous cachent souvent de beaux bijoux, des eaux noir, sauvages ou pousse une végétation qui en augmente encore le mystère. Les nénuphars se prêtent volontiers au travail du peintre, ils ont la patience d'un bon modèle et ils offrent des faces tellement variées. Le sujet est inépuisable et à chaque fois à découvrir. Ces étangs ne se livrent pas d'un coup, il exigent qu'on se pose, qu'on observe, qu'on fouille et peu à peu, on arrive à en extraire les secrets qui en font des sujets si mélancoliques, et romantiques, si profonds et mystérieux.  

 
Retour

Aquarelle de Franche-Comté: Nénuphars 10


 
L'eau, encore l'eau sombre d'un étang, ou l'on devine les fonds terreux qui en augmentent le mystère. Quel challenge en aquarelle ?
 

Jérôme Boillot, tous droits réservés
Cration site internet, www.melian.org