Carnet de voyage


   
 
 
   
       
   
 
 
   
       
   
 
 
   
       
 

Les Silènes enflées


Les enfants les appellent les pétards, car ils font claquer les bourses entre leurs mains. Ces petites fleurs discrètes, banales qui le plus souvent sont cachées sous d'autres plus grandes qu'elles , les lupins à la montagne, sont pourtant bien attachantes. A les regarder de plus près, elles ne manquent pas de délicatesse, elles reflètent la lumière avec délice et font de bien jolis bouquets.


 

 
Retour

Aquarelle du Valais:Fleurs de Silene


 

L'aquarelle

Je voulais anoblir cette plante banale par une mise en scène qui la mette au coeur du paysage dans un couvert d'herbes vertes .

 

Jérôme Boillot, tous droits réservés
Création site internet, www.melian.org