Carnet de voyage


 

Le charme serait-il rompu? Cet écrin d'or a disparu, le mélèze de la chapelle a été coupé , trop dangereux peut-être, mais quelle perte pour l'harmonie de ce paysage ? Certains l'oublieront, mais ceux qui comme Ella Maillart l'ont vu pendant tant d'années donner à cet endroit la touche magique qui en faisait un bijou magnifique le garderont en mémoire.

Ainsi va le temps , dans cent ans peut-être un autre arbre, s'appuiera au clocher.

 

 
Retour

Aquarelles du Valais: La chapelle de Chandolin


 
 

Jérôme Boillot, tous droits réservés
Création site internet, www.melian.org