Cézanne est à Martigny


Retour
   
Cézanne est à Martigny



Une fois encore Pierre Gianadda crée le sublime en livrant au public un ensemble de peintures qui ne peuvent que l'interpeller et lui faire adorer un peu plus encore ce peintre. Cézanne me fascine par la puissance de son trait et la force de ses couleurs. Les sujets sont simples il peut les peindre cent fois et en extraire à chaque fois l'originalité de l'exceptionnel instant . Je suis bien avec Cézanne, heureux, en confiance, en promenade avec lui sur ces lieux que je connais bien, que j'aime que je regarde et redécouvre comme lui l'a fait tant de fois. Je dois dire que je triche un peu car j'ai dans ma poche un aide précieux qui compète, enrichit encore la poésie et l'intimité qui m'attire. Jacqueline de Romilly et son livre «  Ce que je crois » d'un coté et les images de Cézanne de l'autre, il m'est alors bien difficile de redescendre sur terre. A Martigny on retrouve cette fois un ensemble de peintures plus varié qui montre un échantillon du travail du peintre allant du portrait aux pommes sans oublier la montagne Ste Victoire et bien d'autres sites du sud. Rien de meilleur que de se laisser porter à travers la galerie , changer de place , s'assoir et voir les œuvres à différentes distances sous des angles divers, ainsi les pénétrons nous mieux.

     
 
 
 
     
          
     
 
 
 
     
          
     
 
 
 
     
          
     
 
 
 
     
          
   
 

Jérôme Boillot, tous droits réservés
Cration site internet, www.melian.org