Carnet de voyage


   
 
 
   
      
  Quitteur,  Brigitte sort des blés telle une déesse, comme une proue de navire qui fend les flots, elle émerge  de cette mer dorée, aérienne, fine, superbe. J’aime cette femme depuis 40 ans. J’ai fait des dizaines de milliers de photos d’elle, je commence seulement maintenant a oser la peindre.  

 
Retour

Emergeant des blés


 

Première peinture de personnage depuis 40 ans. Alors je faisais de la peinture à l’huile. M’ouvrir à peindre des personnes est devenu un besoin de plus en plus obsédant depuis un an. C’est un exercice dur. Il faut donner du mouvement de l’expression, du sens au corps. J’ai longuement regardé mes livres sur les peintres avant de me lancer. J’ai hésité, j’ai repoussé l’expérience, puis j’ai accepté le conflit. Cette peinture ne se regarde pas au delà de trois mètres. Je suis resté impressionné par la réalité et je n’ai certainement pas pris suffisamment de liberté d’expression, c’est normal, ça viendra plus facilement dans les prochaines peintures. J’aime beaucoup l’effet du champ de blé, ,j’aime le mouvement, le drapé même s’il est un peu rigide, le visage et la peau manquent un peu de relief.

 

Jérôme Boillot, tous droits réservés
Création site internet, www.melian.org