Exposition Ousmane Sow Besançon 2013


Retour
   
Exposition Ousmane Sow Besançon 2013
 



Mais qu'est-ce qui nous relie si fortement avec ce sculpteur africain? Et tellement africain? Avec le temps, il est devenu si familier si présent dans notre quotidien, qu'on le prendrait pour un fils du pays. Il y a un peu de ça, comme les comtois, il est fondamentalement social, proche des hommes qu'il scrute jusque dans leurs plus fins replis de peau et de mouvements de muscles. Il est humble et discret et pourtant, il sait transmettre la puissance des gueules de caractère et des regards profonds, l'extraordinaire beautés des corps humains dans l'expression de la vie, des rites.
Ces Peulhs, ses Noubas, ses Massaïs si particuliers, dans leur côté exceptionnel et unique de tradition et de culture millénaire, nous ramènent à nos grands-parents penchés sur leurs animaux à la ferme, sur les travaux au champ, sur leur vie rurale. C'est à la fois si lointain et si proche que ses sculptures sont autant exotiques que tellement familières, qu'on en est complètement bouleversé.Bien sûr, nous sommes loin des pratiques de scarifications et de certains rituels, mais que dire de la fierté des corps?, de la noblesse des regards?  Se n'est pas une exposition qui passe et qu'on oubliera, Ousmane nous laisse pour la postérité des oeuvres avec Victor Hugo , avec son grand berger protecteur d'enfant qui devient aussi le notre et que nous rencontrerons tous les jours, c'est un beau cadeau et surtout c'est un signe d'universalité fraternelle qui nous unit. Merci Ousmane.

     
 
 
 
     
          
     
 
 
 
     
          
     
 
 
 
     
          
     
 
 
 
     
          
     
 
 
 
     
          
     
 
 
 
     
          
     
 
 
 
     
          
     
 
 
 
     
          
     
 
 
 
     
          
     
 
 
 
     
          
   
 
 
   
      
   


 

Jérôme Boillot, tous droits réservés
Création site internet, www.melian.org