Jacqueline De Romilly


Retour
   
Jacqueline De Romilly
 



Jacqueline De Romilly

Il a fallu attendre 2009 et qu'un ami m'offre son livre « Sur les chemins de Sainte Victoire »  pour que je découvre cette femme pour laquelle, je n'avais jusque là, que le respect pour sa culture et sa science des civilisations. J'avais été séduit comme tant d'autres par la présence chaleureuse qui se dégageait d'elle lors des interviews, par ce beau visage au regard si perçant, si lumineux et si gentil à la fois, mais je n'avais jamais rien lu d'elle et quel dommage. Ce livre à la fois simple et intime c'est moi , c'est mon quotidien, écrit comme je n'aurais su le faire . C'est ma soif de nature, c'est mon culte de la Comté, de la montagne comme  de la Provence. Elle écrit mes cheminements, mes interrogations, mes doutes, mes regrets, mes passions. Depuis que Fabrice m'a donné ce livre je l'ai toujours avec moi, je le lis et relis encore, par petites touches, comme un pinceau sur une peinture, ses mots construisent les paysages que j'aime tant et qui animent mon vécu intérieur, source de ma créativité. Avec elle, par elle, je prends le chemin qui me mène  avec passion au cœur du paysage, par cette respiration sauvage qui me dépasse, qui me bouleverse, douce folie d'un amour fusionnel. Sa montagne St Victoire, c'est tellement la mienne, mais c'est aussi le Luberon et mes deux autres lieux de prédilection, car plus encore que le lieu, c'est le cœur et l'esprit qui font que l'on s'inscrit d'une certaine façon dans un territoire. Sa Sainte Victoire en dit plus sur elle qu'on ne l'imagine.
Elle était déjà immortelle à l'Académie, elle le sera encore plus par sa présence dans le cœur comme dans les voyages de tous ceux qui sont comme moi, qui l'ont pour mère, pour leur avoir ouvert la liberté des mots et des émotions, pour compagne, par sa présence lors de tous nos virées.

Elle est là vivante dans ce qui passe dans ma tête et qui me remplit avec tant de force et de puissance dans le fait de prendre le temps de regarder et de sentir. 
Merci , merci mille fois et promenons nous Jacqueline.....

     
 
 
 
     
          
     
 
 
 
     
          
     
 
 
 
     
          
     
 
 
 
     
          
   


 

Jérôme Boillot, tous droits réservés
Création site internet, www.melian.org