Carnet de voyage


 

Oppède le vieux

Il y a trente ans seules quelques maisons subsistaient encore. Le village avait été abandonné et ne présentait plus que des ruines. Cette ancienne tour au sommet de son mur semblait errer comme un vaisseau perdu. Peu à peu le village renaquit de ses ruines La vie s’y est réinstallée mais le tourisme risque d’en pervertir le sens

 

 
Retour

Luberon. Oppède


 
J'ai eu beaucoup de plaisir à peindre cette aquarelle. Les tons dans les arbres derrière la tour. La principale difficulté fut de rendre la profondeur et le relief, la colline de droite me fit bien du soucis
 

Jérôme Boillot, tous droits réservés
Création site internet, www.melian.org