Carnet de voyage


 
 
 
   
 

Bonnieux. L’école des filles

 

Source inépuisable d’inspiration, ce village m’a mis en tête des dizaines d’aquarelles. L’école des filles est le bâtiment le plus flatteur du village. Grande bâtisse flanquée des remparts, regarde l’ouest  et la vallée. De belles terrasses envahies de végétation descendent en cascades jusqu’au creux du vallon. Là se mélangent au printemps les couleurs les plus vives, les ombres et les taches de soleil aveuglantes. Combien d’enfants en blouses bleu ont du être heureux dans cet endroit. Ils n’ont pas du s’en rendre compte, mais cet environnement n’a pu que faire d’eux des gens bien. J’aimerais me poser là, fermer les yeux et laisser venir le rêve.
 

 
Retour

Luberon, Bonnieux, L'école des filles


 

Cette aquarelle s’est imposée à moi elle est venue toute seule d’un trait rapide. J’ai voulu donner cette impression presque étouffante des couleurs et de la richesse de la végétation. Dans une immobilité et son abandon qui contraste avec son histoire passée. Le bâtiment se devine en arrière plan comme un fantôme alors que la nature a repris ses droits en rongeant les pergolas et les terrasses.

 

Jérôme Boillot, tous droits réservés
Création site internet, www.melian.org