Carnet de voyage


   
 
 
   
       
   
 
 
   
       
  Raccard à Grimentz

Si St Luc à perdu le centre historique de son village à cause de plusieurs incendies, Grimentz a eu la chance de pouvoir conserver le sien lui permettant d' offrir aujourd'hui  un patrimoine inestimable sur la richesse, l'ingéniosité, sans compter le charme,  des anciennes constructions de bois. Grimentz semble avoir traversé l'histoire et le temps. la rue étroite qui traverse le village autour de laquelle il se structure,  est un bijou, témoignage des besoins et des pratiques anciennes de plus de deux siècles. Les maisons s'imbriquent les unes dans les autres  et semblent s'articuler entre elles. Les antiques pas de portes témoignent d'une activité commerciale vivace. Les petites places ponctuent le cheminement au long de la rue. En été les balcons de bois roux se parent de milliers de géraniums rouges et roses. Même si par moments, envahi par les touristes, Grimentz prend des allures  de village musée, il est encore habité par des familles d'Anniviards résidentes qui résistent à la fâcheuse mutation qui guette  d'aussi beaux endroits à devenir que  des lieux de villégiature. Plus de cinq cents personnes vivent là toute l'année.
 

 
Retour

Peinture du Valais: Raccard à Grimentz


 
L'aquarelle
Je voulais par ce travail transmettre cette sensation d'envahissement par le bois, l'imbrication des habitats, cette force de la couleur rehaussée encore par la présence anachronique d'un feuillage.
 

Jérôme Boillot, tous droits réservés
Création site internet, www.melian.org