Photos du Luberon:terres d'ocres


Retour
   
Photos du Luberon:terres d'ocres



Terres d’ocres
Pendant des millénaires ces pigments traversèrent le monde pour satisfaire l’imagination artistique de peintres, d’artisans, de bâtisseurs. Aujourd’hui, l’érosion ne relève plus du travail du carrier et de son jet d’eau, mais seulement de la pluie et des pas des centaines de touristes qui labourent le site chaque jour. Tristes restes d’une activité disparue. J’ai vu la carrière en activité, elle avait une allure à couper le souffle, car les couleurs étaient alors recherchées

pour leur pureté, l’eau ruisselante entraînait les ocres choisis dans les canaux, lesquels se déversaient dans les piscines encore bordées de piles de briques d’ocres crus de la précédente extraction. Aujourd’hui les couleurs se mélangent, se recouvrent et il est plus difficile de trouver les filons purs. Pour ceux qui prennent encore le temps, la couleur lumineuse, éclatante, est là. Il y a quelques années, un peintre florentin venait encore y chercher des pigments pour faire ses propres couleurs.


     
 
 
 
     
          
     
 
 
 
     
          
     
 
 
 
     
          
   
 

Jérôme Boillot, tous droits réservés
Création site internet, www.melian.org