Carnet de voyage


   
 
 
   
       
   
 
 
   
       
   
 
 
   
      
 

Roussillon le jardin

 

Au sortir du village, le jardin se cache derrière une petite bute d'ocre rouge. Le coin attire le regard, la petite tour à moitié envahie par les broussailles, plus en retrait la maison comme accrochée dans la colline au pied de la falaise. Le décor est planté, la scène est magique, les couleurs s'entrechoquent dans une harmonie étincelante. la lumière se reflète dans cette nature sauvage éclatante. Qu'il devait faire bon dans ce potager, le matin avant les fortes chaleurs ou encore le soir lorsque la torpeur cédait la place à une chaleur plus douce enveloppante alors que Le jet d'eau par  ces clapotis alternatifs ponctuait un temps qui semble s'être arrêté. Les tonnelles emprisonnaient l'ombre bienfaisante ou le jardinier venait se reposer et se restaurer. Un vrai paradis

 

 
Retour

Roussillon, le jardin


 

L'aquarelle: Elle s'est faite presque d'un coup. Elle était tellement présente dans ma tête que tout est venu consécutivement, naturellement. l'implantation du site, les couleurs, la densité chromatique. Le résultat : une aquarelle puissante équilibrée comme je les aime.

 

Jérôme Boillot, tous droits réservés
Création site internet, www.melian.org