Carnet de voyage


   
 
 
   
       
   
 
 
   
       
   
 
 
   
      
  Le village s'étale sur un épaulement  du versant Est du Val d'Anniviers. Il fut d'abord tout petit composé de raccards , de champs cultivés et d'alpages. Ces trois axes de circulation longeaient les bisses qui alimentaient le village ainsi que les cultures . Des sentiers de travers passaient d'une bisse à une autre. Le sentier des moulins était de ceux là. Il part encore aujourd'hui de la rue du vieux village est descend jusqu'au torrent pour rejoindre les moulins. Ce sentier permettait aux paysans d'aller des raccards ou le grain  était stocké jusqu'aux moulins. Il est facile d'imaginer le va et viens lent et cadencé  des mules. La pente en était savamment calculée pour que les bêtes mêmes chargées puissent les gravir . Aujourd'hui ce sentier de labeur est devenu un espace d'agrément. En hiver l'es enfants l'utilisent pour en luge, en été il sert à la promenade dans le village. Il n'en a  pas perdu pour autant son rôle de liaison avec les moulins lesquels restent une destination appréciée pour la promenade. Les raccards qui le longeaient sont devenus des chalets de villégiature sans avoir perdu de leur charme.  

 
Retour

Saint Luc: le sentier des moulins


 
L'aquarelle:
Peindre la montagne c'est gérer l'espace à la verticale avec des horizons proches,des dénivelés qui  remplissent la page et mangent le ciel. Nous sommes là dans une logique bien différente de la peinture de bords de mer ou l'espace se gère à l'horizontal. Les tons changent aussi, les verts sombres des conifères côtoient les verts jaunes et tendres des herbes générées au printemps, les bruns sont beaucoup plus denses. les gris sont beaucoup plus présents,  Les matières sont également différentes. Le bois est dominant, la pierre est grise, les herbes sont plus mélangées avec des couleurs plus riches. Il faut pouvoir rendre l'impression de pente, , ici le sentier grimpe jusqu'à la rue du vieux village. Pour la réalisation de l'aquarelle j'ai commencé par le coeur du sujet : le sentier, le paysage se construit autour. La barrière d'un coté, le chalet « les moulins » de l'autre. En fond le chemin de Fond Villa  avec ses raccards.
 

Jérôme Boillot, tous droits réservés
Création site internet, www.melian.org