St Luc: dernier rebond de l'hiver


Retour
   
St Luc: dernier rebond de l'hiver



L'hiver en montagne à la particularité d'être toujours très lumineux. Dès fin Février l'atmosphère devient franchement estival alors que la neige est encore des plus fines et des plus fraiches. 2009 est une belle année. La neige est abondante, le temps changeant permet de la garder tout en la renouvelant. Les quelques nuages moutonneux qui viennent marquer le ciel dessinent de beaux reliefs sur les pentes. Les sommets qui étaient devenu le temps de l'hiver des images de cartes postales, attisent déjà l'imagination des marcheurs. Le regard scrute les reliefs, les passages, qui permettraient de gagner le sommet. Les jambes encore lourdes semblent appeler à la montée comme si un jus d'énergie les envahissaient et leur dictait le sens du chemin. L'émotion commence à réveiller les sens, le cœur frémit, la gorge se serre un peu et crée le trouble. C'est bientôt le printemps,

la montagne ne tardera pas à changer de manteau. Il faudra se préparer consciencieusement, petit à petit la course prendra de l'altitude en même temps que la forme physique et mentale qui reviendra habiter le marcheur. Soyons modeste et respectueux de cet univers magique, donnons nous le temps de renouer le contact, d'apprendre à être dans la juste mesure de l'appréciation de la distance et de la difficulté, trois mois seront ils suffisants? Je ne suis plus de ces aventuriers qui part tous les temps affrontent les éléments de la nature, j'ai besoin de complicité, de douceur, plus que le sommet je cherche la paix et le plaisir,l'émotion. Ce n'est pas d'arriver au sommet qui compte maintenant, c'est d'habiter ses espaces, c'est m'en remplir les jambes et le cœur, c'est d'avoir envie d'avancer, de monter, c'est y penser, m'y essayer, répéter plusieurs fois peut-être, c'est encore avoir mal,  un peu, pas trop, sans aller  au bout. Le chemin saura me nourrir. Commençons par une bonne tarte aux myrtilles à l'hôtel Weisshorn


     
 
 
 
     
          
     
 
 
 
     
          
     
 
 
 
     
          
     
 
 
 
     
          
   
 

Jérôme Boillot, tous droits réservés
Création site internet, www.melian.org