Carnet de voyage


   
 
 
   
       
   
 
 
   
       
   
 
 
   
       
 
 
 
   
 

Encore des tomates, me direz-vous ? Comment pourrais-je résister à cette tentation ? M'abandonner à ce mélange, à cette richesse fascinante de rouges de jaunes de verts ? À ces formes rondes, douces presque parfaites ? Il y a dans ces tomates quelque chose de sensuel, de charnel, d'érotique même parfois qui en rajoute encore à mon ivresse de peindre, à cette jouissance à tracer ces rondeurs et à produire les profondeurs, les transparences de ces couleurs, quel délice???

Vous devrez certainement devoir en supporter encore d'autres de ce genre, j'ai déjà tellement envie de retrouver les sensations de ces moments à les peindre. Ce sont des moments si intimes avec une telle concentration ou tout l'environnement disparaît, ou seuls se jouent à la fois des alliances et des conflits entre le papier, l'eau et ma main. Les heures peuvent devenir des secondes. C'est peut-être pour ces moments là que je peins.


 

 
Retour

Tomates du jardin


 

L'aquarelle:

Dans cette composition, ma difficulté fut de construire le fond qui pour moi devait donner du volume, renforcer le bouquet par un jeu de lumières et d'ombres. Quant à l'architecture de la présentation des fruits, c'est le résultat de plusieurs essais de compositions dans cette passoire.


 

Jérôme Boillot, tous droits réservés
Création site internet, www.melian.org